CABINET COFIN'AUDIT
7/9 Place de la Gare
94210 La Varenne St Hilaire

CABINET COFIN'AUDIT PARIS
10, Rue Rosenwald
75015 Paris

Tél : 01 55 96 16 27
Fax : 01 55 96 37 27
contact@cofinaudit.fr







    ACTUALITÉS

Consommation : de nouvelles obligations pour les professionnels
La récente loi relative à la consommation encadre davantage les rapports entre consommateurs et professionnels.
   

Outre l’introduction en droit français de la très médiatisée procédure d’action de groupe, la loi sur la consommation introduit un ensemble de mesures destinées à rééquilibrer les pouvoirs entre consommateurs et professionnels. Ce qui implique un renforcement de certaines obligations pour ces derniers, destinées à renforcer la protection des consommateurs.

Création de l’action de groupe

Cette procédure permettra à une association de consommateurs agréée au niveau national d’agir en justice pour le compte d’un groupe de consommateurs victimes d’un manquement d’un même professionnel à ses obligations légales et contractuelles. Limitée aux litiges nés de la vente de biens ou de la fourniture de services, ou résultant de pratiques anticoncurrentielles, elle pourra être engagée pour indemniser des préjudices uniquement matériels, à l’exclusion des préjudices moraux et corporels.

À noter : une procédure d’action de groupe simplifiée permettra d’accélérer l’indemnisation des consommateurs lorsque ceux-ci seront identifiés et auront subi un préjudice d’un même montant.

Lutte contre les clauses abusives

En cas de suppression par un juge d’une clause abusive présente dans le contrat d’un consommateur, il sera désormais possible de rendre cette décision applicable à l’ensemble des contrats identiques conclus par le même professionnel avec d’autres clients. Cette décision bénéficiant donc à des consommateurs sans qu’ils aient à agir en justice.

Information du consommateur sur les garanties légales et contractuelles

Parce qu’ils ignorent souvent qu’ils bénéficient d’un certain nombre de garanties prévues par la loi (conformité, vices cachés) lors de l’achat d’un bien, les consommateurs souscrivent fréquemment une extension de garantie moyennant paiement. À compter du 14 juin 2014, ils devront être systématiquement informés par le vendeur de l’existence de ces garanties, avant même la conclusion du contrat.

Par ailleurs, le délai pendant lequel le consommateur pourra faire jouer la garantie de conformité sera porté, en 2016, de 6 mois à 2 ans pour les biens achetés neufs.

Enfin, à compter du 14 juin 2014, le vendeur devra informer l’acheteur d’un bien, avant l’opération et par écrit, de la période pendant laquelle les pièces détachées indispensables à l’utilisation de ce bien seront disponibles.

Date limite de livraison d’un bien

Le professionnel devra, avant de conclure un contrat et quel qu’en soit son montant, indiquer au client la date limite de livraison du bien (ou d’exécution de la prestation). À compter du 14 juin 2014, en cas de non-respect de cette date, le consommateur devra relancer le professionnel, notamment par LRAR, en lui fixant un délai « supplémentaire raisonnable ». Après l’expiration de ce délai, il pourra demander l’annulation de la vente.

Délai de rétractation allongé

À compter du 14 juin 2014, dans le cadre d’une vente conclue à distance ou hors établissement (lors d’un démarchage par exemple), le délai de rétractation passera de 7 à 14 jours, le remboursement du consommateur devant alors intervenir sous 14 jours au maximum.

Précision : les acheteurs professionnels employant cinq salariés au plus bénéficieront également d’un droit de rétractation en cas de vente hors établissement dont l’objet n’entrera pas dans leur champ d’activité principale.

Reconduction tacite et information du consommateur

Jusqu’à présent, aucune forme précise n’était imposée au professionnel pour informer le consommateur de la possibilité de ne pas reconduire un contrat de prestation de services tacitement reconductible. Désormais, cette information doit être délivrée par lettre nominative ou courrier électronique dédiés. La date limite de résiliation devant être mentionnée dans un encadré apparent.

Crédit à la consommation plus encadré

Pour tout achat en magasin ou à distance faisant l’objet d’un crédit pour un montant supérieur à un seuil à fixer par décret, le vendeur sera tenu de proposer au consommateur un crédit amortissable comme alternative au crédit renouvelable.

Résiliation des contrats d’assurance

Certains contrats d’assurance souscrits par des particuliers, dont la liste sera fixée par décret, pourront être résiliés à tout moment après un an d’engagement, et non à la date anniversaire du contrat comme actuellement. Par ailleurs, afin de protéger les consommateurs contre le risque de multi-assurances, ceux-ci pourront désormais renoncer, dans un délai de 14 jours, à la souscription d’un contrat d’assurance couvrant un risque pour lequel ils sont déjà assurés.

Article du 28/03/2014 - © Copyright Les Echos Publishing - 2014

haut de page




Actualités...

Les principales mesures de la loi Avenir professionnel
20/08/2018
Associations d’utilité publique et exonération du versement de transport
20/08/2018
Bilan 2017 des redressements fiscaux
20/08/2018
Des congés supplémentaires pour les salariés réservistes
17/08/2018
Usages pro-perso : les conseils de Cybermalvaillance.gouv.fr
17/08/2018
Employeurs du BTP : cotisation chômage-intempéries en baisse
16/08/2018
Il est temps de répondre aux appels à projets « Fonctionnement-innovation » du FDVA !
16/08/2018
Du nouveau pour le crowdfunding !
16/08/2018
Comment évaluer les dons en nature consentis par l’entreprise ?
14/08/2018
TPE/PME à la recherche d’un financement : contactez votre expert-comptable !
13/08/2018
Fun-Mooc : les formations de la rentrée
10/08/2018
Marchés publics : la dématérialisation gagne du terrain
09/08/2018
La pierre papier se met au vert !
09/08/2018
Assomption : comment gérer ce jour férié dans l’entreprise ?
08/08/2018
Entreprises, êtes-vous satisfaites des services de la DGFiP ?
06/08/2018
Sécurité : 4 questions pour bien choisir ses mots de passe
03/08/2018
Comptabilités informatisées et saisie manuelle de données de caisse
02/08/2018
La nouvelle mouture du « document d’informations clés » ne fait pas l’unanimité !
01/08/2018
Bons d’achat de rentrée scolaire et cotisations sociales
31/07/2018
Cautionnement : une erreur mineure dans la mention manuscrite n’affecte pas sa validité
30/07/2018
Noms de domaine : le second marché moins dynamique
27/07/2018
4 Français sur 5 possèdent un Livret A !
26/07/2018
Crédit d’impôt transition énergétique et taux réduit de TVA
25/07/2018
Contrats de travail : quels sont les motifs de rupture « en vogue » ?
24/07/2018
Remboursement d’un compte courant d’associé
23/07/2018
Pensez à vérifier votre avis d’impôt 2018
20/07/2018
Les rachats de trimestres effectués en 2018 seront bien déductibles
19/07/2018
CDI versus CDD, la Dares fait le point
18/07/2018
Agriculteurs : un nouveau sursis pour rembourser les apports de trésorerie
17/07/2018
Incendie des locaux commerciaux loués et responsabilité du locataire
17/07/2018
Google Traduction s’est illustré pendant la Coupe du monde
16/07/2018
Comment se portent les responsables associatifs ?
16/07/2018
Report du prélèvement à la source pour les particuliers employeurs
13/07/2018
Quel délai pour demander en justice l’annulation d’une délibération d’associés ?
12/07/2018
Modalités de mise à disposition de la documentation des prix de transfert
12/07/2018
Impôt sur le revenu : 60 % des foyers fiscaux ont déclaré en ligne !
11/07/2018
Qwant : 5 ans et une nouvelle interface
11/07/2018
Participation et intéressement : quid des salariés détachés à l’étranger ?
11/07/2018
Refus de renouvellement du bail rural d’un locataire âgé
10/07/2018
La location de sa clientèle à une EURL est-elle déductible ?
10/07/2018
Enseignes lumineuses : il faut les éteindre !
09/07/2018
Les règles de la commande publique peuvent s’imposer à une association
09/07/2018
Gérer le jour férié de la Fête nationale
09/07/2018
Indemnité d’occupation illégale : pas de TVA !
06/07/2018
Cautionnement : le nom de la société bénéficiaire du crédit doit être indiqué
05/07/2018
Bien non conforme à la commande : 5 ans pour agir à compter de la livraison !
05/07/2018
Assurance-emprunteur : la notice d’information ne doit pas être oubliée
05/07/2018
Travail saisonnier : les règles du jeu
04/07/2018
Où en est-on de la dématérialisation des démarches administratives ?
04/07/2018
Vers un assouplissement du pacte Dutreil
04/07/2018




© 2009-2018 - Les Echos Publishing - mentions légales