CABINET COFIN'AUDIT
7/9 Place de la Gare
94210 La Varenne St Hilaire

CABINET COFIN'AUDIT PARIS
10, Rue Rosenwald
75015 Paris

Tél : 01 55 96 16 27
Fax : 01 55 96 37 27
contact@cofinaudit.fr







    ACTUALITÉS

Temps partiel : pas de durée minimale de travail jusqu’à fin juin 2014 !
L’obligation légale de prévoir, dans les contrats à temps partiel, une durée minimale de travail de 24 heures par semaine est suspendue jusqu’au 30 juin 2014.
 Article 20 III, loi n° 2014-288 du 5 mars 2014, JO du 6   Article 12, loi n° 2013-504 du 14 juin 2013, JO du 16  

Selon la loi de sécurisation de l’emploi adoptée en juin 2013, les contrats de travail à temps partiel conclus à compter du 1er janvier 2014 doivent fixer une durée minimale de travail de 24 heures par semaine. Toutefois, un accord de branche étendu peut, en échange de certaines garanties pour les salariés à temps partiel, prévoir une durée hebdomadaire de travail inférieure à ce minimum.

À noter : les contrats à temps partiel en cours au 1er janvier 2014 bénéficient d’une période transitoire, jusqu’au 1er janvier 2016, pendant laquelle la durée minimale hebdomadaire de 24 heures ne s’applique pas à eux.

Contrats conclus entre le 22 janvier et le 30 juin 2014

Afin de laisser aux partenaires sociaux plus de temps pour négocier des accords collectifs prévoyant une durée hebdomadaire inférieure à 24 heures, la loi relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale, récemment publiée au Journal officiel, a suspendu l’obligation de prévoir une telle durée minimale de travail pour les contrats à temps partiel conclus entre le 22 janvier 2014 et le 30 juin 2014.

En conséquence, les contrats de travail conclus au cours de cette période peuvent, comme c’était le cas avant le 1er janvier 2014, prévoir une durée hebdomadaire de travail inférieure à 24 heures.

Une question méritera néanmoins des précisions de l’administration : qu’adviendra-t-il, à compter du 1er juillet 2014, des contrats conclus entre le 22 janvier 2014 et le 30 juin 2014 ? Devront-ils, à cette date, respecter la durée minimale de travail de 24 heures par semaine ou bien, bénéficieront-ils de la période transitoire, applicable jusqu’au 1er janvier 2016, prévue pour les contrats en cours au 1er janvier 2014 ?

Attention : les contrats à temps partiel qui ont été conclus entre le 1er et le 21 janvier 2014 doivent prévoir une durée minimale de travail de 24 heures par semaine, sauf accord collectif de branche étendu prévoyant une durée moindre ou application d’une autre dérogation. Il en sera de même pour les contrats conclus à partir du 1er juillet 2014

Période transitoire pour les contrats conclus avant le 1er janvier 2014

Par ailleurs, pour les contrats à temps partiel en cours au 1er janvier 2014, la loi de sécurisation de l’emploi prévoit une période transitoire, jusqu’au 1er janvier 2016, pendant laquelle la durée minimale hebdomadaire de 24 heures ne s’applique pas. Toutefois, le salarié peut demander à bénéficier de cette durée minimale, l’employeur ne pouvant refuser que s’il s’avère impossible, pour lui, d’y faire droit compte tenu de l’activité économique de l’entreprise.

La loi sur la formation professionnelle remet en cause cette procédure de demande pendant la période allant du 22 janvier au 30 juin 2014, l’employeur conservant ainsi le droit de refuser, sans justification, une demande de passage à 24 heures hebdomadaires.

Article du 19/03/2014 - © Copyright Les Echos Publishing - 2014

haut de page




Actualités...

Exploitants agricoles : le travail léger ou à temps partiel thérapeutique est indemnisé
23/01/2018
Baisse du taux d’intérêt pour le paiement fractionné ou différé des droits de succession
23/01/2018
Prévention de la pénibilité : un accord collectif s’impose !
22/01/2018
Des changements pour la taxe sur les salaires des associations
22/01/2018
La fiscalité des entreprises à l’impôt sur le revenu évolue !
22/01/2018
Entreprises de moins de 50 salariés : le CSE remplace les délégués du personnel
19/01/2018
Loi de finances 2018 : ce que la flat tax va changer
19/01/2018
Êtes-vous équipé d’un logiciel de caisse certifié ?
18/01/2018
Bail commercial : gare à la forme d’un commandement de payer !
18/01/2018
Le bénéfice de l’exonération de cotisations en ZRR est prolongé
18/01/2018
Fraude à la carte bancaire : la franchise passe de 150 à 50 € !
17/01/2018
Téléphonie mobile : vers la fin des zones blanches ?
17/01/2018
Maintien du salaire lors d’un congé de formation syndicale : où en est-on ?
17/01/2018
Non-salariés agricoles : la retraite anticipée « pénibilité » plus accessible
16/01/2018
Des nouveautés en matière de fiscalité immobilière
16/01/2018
La résiliation annuelle de l’assurance-emprunteur est validée
15/01/2018
Impôt sur la fortune immobilière : les règles du jeu
15/01/2018
Impôt sur la fortune immobilière : la réduction d’impôt pour les dons est maintenue
15/01/2018
Devez-vous transmettre une DADS-U au 31 janvier ?
15/01/2018
Comité social et économique : à quelle date devez-vous le mettre en place ?
12/01/2018
Ce que prévoit la loi de finances pour le prélèvement à la source
12/01/2018
Aménagement de diverses taxes mises à la charge des entreprises
11/01/2018
Cautionnement donné par une personne mariée
11/01/2018
Disparition du RSI : les réponses à vos questions
11/01/2018
Saisie des rémunérations des salariés : quelles limites en 2018 ?
11/01/2018
Obsolescence programmée : Apple visé par une enquête
10/01/2018
Impôt sur le revenu : les nouveautés fiscales 2018
10/01/2018
Cadeaux et bons d’achat attribués aux salariés : quel montant ne pas dépasser ?
10/01/2018
Du changement pour l’impôt sur les sociétés
10/01/2018
Les cotisations sociales des exploitants agricoles en 2018
09/01/2018
La réduction Fillon version 2018
09/01/2018
Marchés publics sans procédure formalisée : les seuils pour 2018
08/01/2018
La responsabilité du propriétaire d’un bâtiment prêté à une association
08/01/2018
Une consultation des salariés dans les TPE
08/01/2018
Les délais de paiement en bref !
05/01/2018
Licenciement économique : comment remplir l’obligation de reclassement ?
05/01/2018
Travailleurs détachés : la déclaration se fait par Internet
05/01/2018
De nouvelles règles de publication pour les avis de consommateurs
04/01/2018
Taux de l’intérêt légal pour le premier semestre 2018
04/01/2018
Il est aujourd’hui possible de recourir à la rupture conventionnelle collective
04/01/2018
Cotisations Madelin versées par le président d’une Selas
04/01/2018
Paiement des cotisations Agirc-Arrco : du changement en 2018 !
03/01/2018
Vers une nouvelle réforme de l’épargne ?
03/01/2018
Compte pénibilité : les employeurs ne paient plus de cotisations
03/01/2018
Les lois de finances sont validées et publiées !
03/01/2018
Protection sociale des non-salariés : des changements en 2018
02/01/2018
Quel taux, en 2018, pour la cotisation maladie des salariés ?
02/01/2018
Durée de vie d’un Gaec : pas de prorogation rétroactive possible !
02/01/2018
Qui est le directeur de publication d’une association ?
02/01/2018
Quelle gratification pour les stagiaires en 2018 ?
02/01/2018
Un compte de formation pour les travailleurs non salariés
29/12/2017
Du nouveau pour la C3S
29/12/2017
La limite d’exonération des titres-restaurant en 2018
29/12/2017
Erreur sur l’identité du débiteur dans un cautionnement
29/12/2017
La publicité sur Internet agace les Français
28/12/2017
L’apport d’un bien personnel à une société d’acquêts constitue un avantage matrimonial
28/12/2017
Une hausse de la CSG compensée par des baisses de cotisations salariales
28/12/2017
Le minimum garanti fixé à 3,57 € en 2018
28/12/2017
Compte courant d’associé : il n’est jamais trop tard pour en demander le remboursement !
27/12/2017




© 2009-2018 - Les Echos Publishing - mentions légales