CABINET COFIN'AUDIT
7/9 Place de la Gare
94210 La Varenne St Hilaire

CABINET COFIN'AUDIT PARIS
10, Rue Rosenwald
75015 Paris

Tél : 01 55 96 16 27
Fax : 01 55 96 37 27
contact@cofinaudit.fr







    ACTUALITÉS

Temps partiel : pas de durée minimale de travail jusqu’à fin juin 2014 !
L’obligation légale de prévoir, dans les contrats à temps partiel, une durée minimale de travail de 24 heures par semaine est suspendue jusqu’au 30 juin 2014.
 Article 20 III, loi n° 2014-288 du 5 mars 2014, JO du 6   Article 12, loi n° 2013-504 du 14 juin 2013, JO du 16  

Selon la loi de sécurisation de l’emploi adoptée en juin 2013, les contrats de travail à temps partiel conclus à compter du 1er janvier 2014 doivent fixer une durée minimale de travail de 24 heures par semaine. Toutefois, un accord de branche étendu peut, en échange de certaines garanties pour les salariés à temps partiel, prévoir une durée hebdomadaire de travail inférieure à ce minimum.

À noter : les contrats à temps partiel en cours au 1er janvier 2014 bénéficient d’une période transitoire, jusqu’au 1er janvier 2016, pendant laquelle la durée minimale hebdomadaire de 24 heures ne s’applique pas à eux.

Contrats conclus entre le 22 janvier et le 30 juin 2014

Afin de laisser aux partenaires sociaux plus de temps pour négocier des accords collectifs prévoyant une durée hebdomadaire inférieure à 24 heures, la loi relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale, récemment publiée au Journal officiel, a suspendu l’obligation de prévoir une telle durée minimale de travail pour les contrats à temps partiel conclus entre le 22 janvier 2014 et le 30 juin 2014.

En conséquence, les contrats de travail conclus au cours de cette période peuvent, comme c’était le cas avant le 1er janvier 2014, prévoir une durée hebdomadaire de travail inférieure à 24 heures.

Une question méritera néanmoins des précisions de l’administration : qu’adviendra-t-il, à compter du 1er juillet 2014, des contrats conclus entre le 22 janvier 2014 et le 30 juin 2014 ? Devront-ils, à cette date, respecter la durée minimale de travail de 24 heures par semaine ou bien, bénéficieront-ils de la période transitoire, applicable jusqu’au 1er janvier 2016, prévue pour les contrats en cours au 1er janvier 2014 ?

Attention : les contrats à temps partiel qui ont été conclus entre le 1er et le 21 janvier 2014 doivent prévoir une durée minimale de travail de 24 heures par semaine, sauf accord collectif de branche étendu prévoyant une durée moindre ou application d’une autre dérogation. Il en sera de même pour les contrats conclus à partir du 1er juillet 2014

Période transitoire pour les contrats conclus avant le 1er janvier 2014

Par ailleurs, pour les contrats à temps partiel en cours au 1er janvier 2014, la loi de sécurisation de l’emploi prévoit une période transitoire, jusqu’au 1er janvier 2016, pendant laquelle la durée minimale hebdomadaire de 24 heures ne s’applique pas. Toutefois, le salarié peut demander à bénéficier de cette durée minimale, l’employeur ne pouvant refuser que s’il s’avère impossible, pour lui, d’y faire droit compte tenu de l’activité économique de l’entreprise.

La loi sur la formation professionnelle remet en cause cette procédure de demande pendant la période allant du 22 janvier au 30 juin 2014, l’employeur conservant ainsi le droit de refuser, sans justification, une demande de passage à 24 heures hebdomadaires.

Article du 19/03/2014 - © Copyright Les Echos Publishing - 2014

haut de page




Actualités...

Prêt de main-d’œuvre : quelle fiscalité ?
25/04/2018
Aides aux exploitations agricoles en difficulté
24/04/2018
Assurance-vie : 3 % de frais en moyenne pour les unités de compte
24/04/2018
Gestion des jours fériés de mai dans l’entreprise : comment procéder ?
23/04/2018
Les frais kilométriques des bénévoles sont revalorisés
23/04/2018
Bientôt la déclaration des loyers professionnels
23/04/2018
La restitution du dépôt de garantie reste la première source de litige entre bailleurs et locataires
20/04/2018
Donation avant cession : attention à la réalité de la dépossession !
20/04/2018
Recouvrement de créances : ces sommes que vous ne devez pas payer !
19/04/2018
Rançongiciels : se protéger et réagir
19/04/2018
Employeurs en ZFU : déclarez les mouvements de main d’œuvre de 2017
19/04/2018
La Cour des comptes juge inefficaces les dispositifs d’investissement locatif
18/04/2018
Représentants d’intérêts : jusqu’au 30 avril pour déclarer vos activités de lobbying
18/04/2018
Exonération fiscale en cas de transfert d’établissement en ZUS
18/04/2018
Agriculteurs : vous pouvez souscrire votre déclaration Pac 2018
17/04/2018
Commerçants : gare au respect du délai pour mettre fin à votre bail !
17/04/2018
Le dépôt des accords d’entreprise se fait par Internet
16/04/2018
Associations en ZFU : il est temps de déclarer les mouvements de main d’œuvre de 2017
16/04/2018
Revalorisation du RSA : quel impact sur les saisies des rémunérations ?
16/04/2018
Déclaration des revenus 2017, c’est parti !
13/04/2018
Ce que pensent les Français de la flat tax et de l’impôt sur la fortune immobilière
13/04/2018
Votre local a été détruit lors d’un incendie : quelles sont les obligations de votre bailleur ?
12/04/2018
Exploitants agricoles : quel est le montant de vos indemnités journalières ?
12/04/2018
Vous êtes bénévole dans une association : donnez votre avis !
12/04/2018
La gamification au service de la cybersécurité
12/04/2018
Abandons de créances par une holding : caractère financier ou commercial ?
11/04/2018
Comité social et économique : une mise en place à la carte
11/04/2018
Assurance récolte des agriculteurs : pas de baisse du seuil de déclenchement !
10/04/2018
Les options binaires et les contrats sur la différence sont dans le collimateur de l’ESMA !
10/04/2018
Cautionnement d’une société : extension aux dettes des sociétés absorbées !
09/04/2018
Le montant 2018 de la franchise des impôts commerciaux
09/04/2018
Instaurer le télétravail en entreprise, c’est facile
09/04/2018
La vente du logement de la famille ne nécessite pas toujours le consentement du conjoint !
06/04/2018
Lutte contre la fraude fiscale : vers de nouvelles sanctions
06/04/2018
Action d’un associé contre un dirigeant : prouver un préjudice spécifique !
05/04/2018
RGPD : désigner son DPO en ligne sur le site de la Cnil
05/04/2018
Il est de nouveau possible d’embaucher un salarié en emploi franc
05/04/2018
Cessation d’une activité libérale individuelle : respectez vos obligations déclaratives !
04/04/2018
Nullité d’un cautionnement souscrit par un dirigeant de société
04/04/2018
Responsables d’association : témoignez de votre expérience
04/04/2018
Le rendement moyen des fonds en euros en 2017 est finalement meilleur que prévu !
04/04/2018
Quand la grève des transports désorganise les entreprises
03/04/2018
Action en résiliation d’un bail rural : gare au respect du formalisme  !
03/04/2018
Les travailleurs non salariés peuvent déclarer leurs revenus 2017
03/04/2018
Dépôt des déclarations fiscales professionnelles
30/03/2018
L’encadrement des loyers fait son grand retour !
29/03/2018
Commerçants : votre activité comprend un devoir de conseil !
29/03/2018
Google lance son système d’indexation « mobile-first »
29/03/2018
Contrôle fiscal : quels documents relèvent du secret professionnel ?
28/03/2018
Bail d’habitation : Action Logement revoit sa copie pour la garantie Visale
28/03/2018
Accord de performance collective : un dispositif désormais finalisé
28/03/2018
Transmission d’une EARL et exonération de la plus-value
27/03/2018
Sociétés : déclarez vos bénéficiaires effectifs !
27/03/2018
La rupture conventionnelle collective au terme de la réforme du Code du travail
26/03/2018
Les Français sont généreux !
26/03/2018




© 2009-2018 - Les Echos Publishing - mentions légales